Pour nous aider...

ponlok thmei

Les projets "EAU"

L’eau au Cambodge

 

Un grande partie du pays est constituée par une plaine alluviale, c'est le delta du Mékong, fleuve qui charrie de nombreux matériaux arrachés à Himalaya (argile, sable, matière organique).

  • Les eaux de surface sont très souvent polluées
  • Les eaux souterraines (>30 m) sont en principe propres, mais très minéralisées : sels, fer, manganèse, arsenic…

donc impropres à la consommation.

74 % des décès sont dus aux maladies hydriques (selon RDI)

Pratiques locales

 

Les cambodgiens des campagnes consomment de l'eau pluie (gratuite) stockée pendant plusieurs mois dans de grosses jarres (200-2000 litres)installées près des maisons. L'eau est heureusement bouillie pour consommer du thé ou cuire les aliments.

Le commerce d'eau potable est peu développé car peu sûr et trop cher.

Réalisations

 

Nouvelles Pousses intervient sur  deux districts (Lvea Em et Kandal Steung), le premier constitué d'un habitat dense, le second d'un habitat dispersé. D'où la réalisation de deux projets spécifiques:

  • Construction d'une usine de production d'eau à Sarikakéo

La maitrise d’œuvre a été confiée à une association cambodgienne Teuk Saat (expérience sur 21 sites au Cambodge).

L'usine communale produit et distribue des bidons de 20 litres d’eau potable.

La gestion de l'usine est assurée par la commune.

Le bidon d'eau de 20l coûte 0.15€, c'est un produit de qualité (contrôle régulier)

L'autofinancement de fonctionnement est possible à partir de 200 familles

Cela a permis de créer des emplois (producteurs, livreurs, gestionnaires) avec une rémunération correcte.

30 prêts ont été consentis par Nouvelles Pousses auprès des familles les plus pauvres afin de financer la caution du bidon.

  • Réalisation de captage communales à Preah Putth

Des puits-forage communautaires par village sont réalisés dans des lieux stratégiques après optimisation du choix des lieux de forage.

Une participation financière est demandée aux familles bénéficiaires afin de valoriser le projet et de les sensibiliser à la qualité de l’eau.

A ce jour, un puits a été foré.

 

 Fin 2010, suite à la construction de ce puits-forage pilote, 7 groupes de familles se sont formés pour acquérir ce type d'installation. Leur participation couvrira 10% des coûts totaux. Les 7 puits seront construits en 2011, une fois les chantiers terminés, les bénéficiaires seront formés à la maintenance des pompes (pièces détachées vendues surles marchés locaux) et assisteront à des réunion d'information-éductaion sur les maladies liées à l'eau.

A suivre...

Cliquer sur la 1ère photo pour lancer le diaporama