Pour nous aider...

ponlok thmei

...Le travail des enfants...

Les enfants des campagnes dont les parents sont pauvres, ne fréquentent pas ou peu l’école.

En effet ces familles n'ont pas de terre et doivent travailler celle des autres , vivre au jour le jour, payées à la tâche (préparation de la rizière, repiquage du riz, arrachage des mauvaises herbes dans les rizières, etc.).

 Leurs enfants ne peuvent pas aller à l'école car leur travail est indispensable à la survie de la famille en apportant un complément en argent ou en nourriture. Ils ramassent le bois pour le vendre, pêchent des poissons, arrachent les mauvaises herbes dans les rizières et surtout gardent les animaux (vaches, buffles, etc.), les emmènent à la rivière et récoltent des plantes pour les nourrir.

Cliquer sur la 1ère photo pour lancer le diaporama

 

Pour aller à l'école, il faut acheter un uniforme, des fournitures scolaires et donner une petite participation à l'instituteur (qui lui même est mal payé).

C'est pourquoi Nouvelles Pousses aide la famille (plus souvent une mère de famille seule) en donnant une bourse d'études de l'ordre de 10 à 20 dollars suivant le nombre d'enfants.

Généralement, les enfants arrêtent leur scolarité au niveau du brevet car le lycée est trop éloigné et, surtout, le jeune culpabilise de voir ses parents travailler dur pendant qu'il va en classe.

Cliquer sur la 1ère photo pour lancer le diaporama